Faire son baptême de Charles Fort par Lo!

Dans la biographie « Charles Fort, the Man Who Invented the Supernatural » (éditions Tarcher/Penguin), l’auteur et historien Jim Steinmeyer est d’avis que le lecteur qui aborde Fort pour la première fois devrait d’abord jeter son dévolu sur le titre « Lo! ». Après avoir rendu en français les quatre ovnis littéraires de Fort, le traducteur se range à cette évidence : « Lo! » est le plus accessible et le plus conversationnel des quatre compilations d’anomalies produites par l’ermite génial du Bronx. Les sources autour des faits répertoriés viennent à la fois des revues savantes et des grands journaux populaires. L’auteur fait également une place aux phénomènes psychiques qu’il avait gardés à distance prudente dans « Le livre des damnés » et dans « Nouvelles terres ». En même temps, « Lo! » offre une variété de faits inexpliqués qui réjouira le lecteur assoiffé : pluies de grenouilles, de mollusques et d’insectes; apparition de monstres; frappes perpétrées par des meurtriers invisibles; téléportation d’eau, de cailloux, d’humains; statues saintes qui suintent; visiteurs du ciel; concomittance de phénomènes célestes et de cataclysmes terrestres… À mesurer l’étendue des faits insolites, il faudrait peut-être abandonner la notion d’anomalies pour lui préférer l’idée de discordances normales. De quoi fissurer bien des dogmes réconfortants sur l’isolement de la Terre dans le cosmos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 13 =

Je ne suis pas un robot ***